Walbiostent

Un stent sain dans un corps sain

Ce stent de nouvelle génération a une double mission : renforcer les vaisseaux sanguins et faciliter l’écoulement du sang.

Avec 120.000 anévrismes traités chaque année dans le monde, les stents classiques ont sauvé des millions de vies. Ils présentent pourtant un défaut : comme tout implant, ils sont susceptibles de provoquer une réaction immunitaire. Le Walbiostent limite non seulement ces effets grâce à son revêtement imperceptible pour nos cellules mais il empêche également les plaquettes de s’accrocher et réduit par conséquent le risque d’infarctus.

Le génie de cette invention tient en la surface mise au point, dite antitrombogénique, qui est composée de plusieurs couches d’un entrelacement de milliers de fibres d’alliage de cobalt.

« Le Pôle BioWin a non seulement réuni les acteurs universitaires et industriels nécessaires au projet, mais a également aidé à son financement. »