Plan Marshall 4.0

Le Plan

Un budget ( 2,9 milliards d'euros ), une période (2015-2019), cinq axes prioritaires

Le Plan Marshall 4.0 mobilise un budget de 2,9 milliards d'euros sur la période 2015-2019.
Il se concentre sur 5 axes prioritaires pour le redéploiement économique wallon et la structuration d’une véritable politique industrielle.

La formation et l’orientation

Ce premier axe, intitulé « Faire du capital humain un atout »  représente 304,5 millions d’euros consacrés à des mesures de formation et d’enseignement, menées en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles.
L’attention est notamment portée sur l’alternance comme filière d’excellence (stages en entreprises, valorisation des compétences, …), le développement de l’orientation des apprenants (Cités des métiers et « découvertes métiers »…), la facilitation de l’accès à l’enseignement supérieur et à la formation tout au long de la vie, la connaissance des langues étrangères…

En savoir plus sur cet axe

L’innovation et la croissance

Ce deuxième axe, intitulé « Soutenir le développement de l’industrie par une politique d’innovation et de croissance des entreprises » représente 850,5 millions d’euros et rassemble une série de mesures en appui au développement d’une politique économique et industrielle basée sur l’innovation et la croissance des entreprises.
Ce soutien à l’innovation se traduit par un appui au développement et à la valorisation industrielle des projets innovants, proches du marché, au travers des pôles de compétitivité.
Le soutien à la croissance, quant à lui, vise la création et le développement de sociétés innovantes, la diversification du financement des entreprises, leur accompagnement, la facilitation de la transmission d’entreprises ainsi que leur internationalisation.

En savoir plus sur cet axe

Le développement territorial

Au travers de ce troisième axe, intitulé « Mobilisation du territoire à destination du développement économique » et auquel sont consacrés 374 millions d’euros, le Gouvernement entend renforcer l’attractivité économique du territoire wallon.
On y retrouve les projets d’infrastructures : zones d’activités économiques, ports autonomes, sites économiques en reconversion, les « routes pour l’emploi » (accès routiers aux pôles d’activités économiques) ainsi que les ateliers de travail partagés et halls relais agricoles.

En savoir plus sur cet axe

L’énergie et l’économie circulaire

Ce quatrième axe, intitulé « Soutenir l’efficacité, la transition énergétique et l’économie circulaire » est financé à hauteur de 1,1 milliard d’euros et comporte des mesures structurantes de soutien à la transition énergétique au profit des entreprises et des consommateurs.
Au programme : efficacité énergétique des bâtiments, développement des énergies renouvelables et soutien aux entreprises quant à la maîtrise des coûts de l’énergie.

En savoir plus sur cet axe

L’innovation numérique

Le développement et l’intégration du numérique comme vecteur de développement économique constitue le fil rouge de ce cinquième axe, intitulé « Soutenir l’innovation numérique » et auquel sont consacrés 244,8 millions d’euros.
Pour y parvenir, parallèlement à la constitution d’un « plan intégré de transition numérique », l’ « Administration 4.0 » sera développée ainsi que l’intelligence territoriale numérique et technologique sans oublier la mobilité intelligente.

En savoir plus sur cet axe