GIP

L’ordre, la première loi du ciel

L’organisation du trafic terrestre est la clé de l’accès au ciel. Véhicules de convoyage, tracteurs, autobus, avitailleurs, véhicules de secours ou avions eux-mêmes : ce gigantesque ballet doit être chorégraphié.

Le logiciel GIP (Géo-Intelligent Platform) permet, pour la première fois, de traiter en temps réel les informations de géolocalisation de tous les véhicules. Il détecte tout problème avant même son apparition et connaît l’état de la plateforme aéroportuaire en temps réel. Les gestionnaires d’aéroports augmentent la sécurité et l’efficacité de leur infrastructure.

Comme il devient très compliqué d’agrandir un aéroport, la fluidité ainsi gagnée devrait également permettre de faire transiter davantage d’avions sans avoir à ajouter de piste.

« Grâce au Plan Marshall, la Wallonie a retrouvé la fierté d’entreprendre. Cette dynamique positive nous permettra de rapidement nous étendre à d’autres aéroports internationaux. »