Ecolas

À la femtoseconde près !

Le point commun entre la traçabilité de flacons pharmaceutiques, l’horlogerie de luxe et les implants intraoculaires ? Tous ces processus industriels peuvent aujourd’hui compter sur le laser pour gagner en précision, en cadence et en reproductibilité.

Le projet Ecolas a développé d’innombrables applications autour du laser à fibre. Il s’agit de la dernière génération de laser, plus compacte, plus fiable et plus économique que les précédentes technologies, qui permet de réaliser toutes sortes d’opérations de micro-usinage (ablation de couches minces, perçage, découpe...) ou de marquage. Parce qu’il est capable de produire un faisceau ultracourt avec des impulsions de l’ordre de la femtoseconde (1 fs = 1 millionième de milliardième de seconde), ce laser ne produit pas de chaleur et peut traiter, avec finesse et rapidité, les matériaux les plus sensibles, comme les polymères, ou les plus fragiles, comme la nacre.

Il y a également un avantage écologique à l’utilisation de cette technologie : la réduction de besoin en consommables polluants tels que les acides fluorhydrique, nitrique ou acétique.

« Le Plan Marshall a été un puissant accélérateur de notre croissance, multipliant par quatre nos effectifs et notre chiffre d’affaires en cinq ans. »