Airria

Un air tout neuf et tout chaud

En Belgique, 40 % de l’énergie primaire est utilisée pour le chauffage des bâtiments. En sauver un peu, c’est donc déjà économiser beaucoup.

L’air chaud est si précieux en hiver que de nombreux acheteurs de châssis neufs doivent se demander pourquoi il y a une énorme grille d’aération sur leurs fenêtres ultraperformantes. C’est que pour rendre vivable un bâtiment bien isolé, il faut en remplacer l’air continuellement. Ventiler ? Oui ! Mais sans faire entrer d'air froid, c'est encore mieux.

Airria propose une solution beaucoup plus simple et compacte que les systèmes classiques de ventilation double flux. Ses modules intelligents s’intègrent directement sur l’enveloppe du bâtiment, soit dans les fenêtres, soit dans les murs. L’échange de chaleur se fait grâce à des membranes en nid d’abeilles de 60 microns d’épaisseur. À cet endroit, les deux flux d’air, intérieur et extérieur, se croisent et encagent leur chaleur. Par exemple, s'il fait 0°C à l’extérieur et 20 °C à l’intérieur, l'air neuf sera donc porté à une température de 15 °C.

« Le pôle MecaTech a été très précieux tout au long du développement d’Airria : mises en relation, financements, suivi et promotion.»