André Petitjean, nouveau Président de GreenWin

Ce 13 juin 2016, le conseil d’administration de GREENWIN, le pôle de compétitivité du Plan Marshall dédié à l’économie verte et au développement durable, a désigné André Petitjean, Group Industrial Director de Prayon, au poste de Président.

André Petitjean succède donc à Louis Amory, administrateur délégué de la société de construction « Maisons Blavier ». Après un représentant d’une PME active dans le secteur de la construction, c’est aujourd’hui le représentant d’une grande entreprise du secteur industriel chimique wallon qui accepte de s’investir, à son tour, dans le développement du pôle.

Les membres du bureau et les administrateurs du pôle, ainsi que toute l'équipe opérationnelle, remercient chaleureusement Louis Amory pour ses trois années de présidence pendant lesquelles il a su insuffler à GreenWin une dynamique nouvelle en misant sur l’intelligence stratégique. Nous retiendrons son enthousiasme, son humour et sa grande disponibilité pour répondre aux exigences de la fonction, et surtout une vision ambitieuse pour l’avenir du pôle qui a permis le développement efficace des actions mises en place ces 36 derniers mois. Avec notamment les projets européens SCOT et LCiP qui furent lancés, le développement du programme de formation GreenSkills, une croissance des membres soutenue, passant de 126 à 191, et 15 projets labellisés sous son mandat, le bilan est éloquent !

André Petitjean est ingénieur civil mécanicien de formation (UCL) ; il suivra dans la foulée les cours d’ingénieur automaticien et chimiste à l’ULB.  Il débute sa carrière professionnelle en 1985 au sein du Groupe SOLVAY à Couillet, où il exerce la fonction d’ingénieur de fabrication pour le Carbonate de Soude. Un an plus tard, il rejoindra le site de Jemeppe-sur-Sambre comme ingénieur de fabrication de l’unité VCM (chlorure de vinyle). En 1992, il est promu chef de service sur le site de Rheinberg en Allemagne pour ce même produit. C’est en qualité de responsable des unités VCM SOLVAY dans le monde qu’en 1996 il reviendra sur le site de Bruxelles. En 1999, André Petitjean intègre SOLVIN sur les sites de Bruxelles et de Hanovre comme Manufacturing Manager pour une JV SOLVAY/BASF dans la chaîne PVC. Dès 2004, il devient Directeur Industriel VCM-PVC puis en 2010 Directeur Engineering & Construction pour le Groupe SOLVAY. Toujours attiré par les nouveaux challenges et prêt à relever de nouveaux défis, en 2014, il rejoint le Groupe PRAYON ou il exerce la fonction de Directeur Industriel du Groupe et gère 4 sites internationaux de production. Son enthousiasme, sa force de caractère et sa joie de vivre font de lui un homme agréable à côtoyer ; son professionnalisme, sa détermination et sa clairvoyance lui permettent de diriger et surtout de fédérer ses équipes.

Les partenariats soutenus par les pôles de compétitivité, entre recherche et industrie, grandes entreprises et PME, autorités publiques et prestataires privés, entreprises et organismes de formation, sont autant de clés pour l'innovation et la croissance. André Petitjean  compte bien renforcer encore la participation des acteurs wallons à cette dynamique et aux projets portés par le pôle, avec la volonté de fédérer les diverses initiatives visant à faire de la Wallonie une région qui compte dans les métiers liés à la chimie, à la construction et à la gestion de l'environnement et sachant répondre aux grands défis sociétaux et climatiques.  

Focus sur la chimie en Wallonie :

En Wallonie, le secteur de la chimie et des sciences de la vie représente la deuxième activité industrielle, soit près de 25% du chiffre d’affaires de l’ensemble de l’industrie manufacturière wallonne. La chimie est donc un catalyseur, créateur d’emplois pour la Wallonie : plus de 26 000 emplois directs, plus de 42 000 emplois indirects, plus de 18 milliards d’euros d’exportations et 60 % des dépenses de R&D privées. La parachimie et la transformation des plastiques et caoutchouc sont partout présentes en Wallonie.